Qu'est-ce qu'Obsolètes ?

MP Gautheron "mes anges"

Le Recyclage

Nous utilisons des chutes de  textiles qui ne trouvent pas suite dans le circuit de seconde main. Le concept Obsolètes utilise des récupérations textiles pour créer d'œuvres d'art ainsi que des supports artistiques.

kisspng-arrow-curve-computer-icons-curve-character-icons-5add04203309a4.056137921524433952
Sans titre-4.jpg

Les Toiles

Réduire l'impact coton du jeans ainsi que celui de la fabrication des toiles cotons destinées à l'art.

Obsolètes créer des toiles à partir de textile, chaque toile est unique et permet aux artistes de s'exprimer sur ce support de caractère.

Les Sérigraphies

Des sérigraphies d'art en 35 exemplaires sur chutes de jeans. Chaque série est inédite et créée pour Obsolètes Paris via des artistes aux quatre coins du monde.

Sans titre-2.jpg
darling-arias-0tBvf_HJ34c-unsplash.jpg

Les Collaborations

Des collaborations avec des marques, fashion designer, couturiers, notre volonté de création collaborative nous permet de mélanger les supports, techniques et formes pour des œuvres uniques et écologiques.

Obsolètes, c’est la rencontre entre l'art et la mode.

Initié par Nicolas Crampel, fondateur de Kholab et très vite rejoint par Guillaume Fratello, fondateur de la Galerie Fratello, Obsolètes nous recyclons des pièces de textiles à des fins artistiques. 

 

Le projet Obsolètes est né d'une volonté de se détourner de l'utilisation du coton . En effet, cette matière première est très présente, aussi bien dans la mode que dans l'art, et demande énormément d'eau pour sa culture. On estime qu'il faut entre 5 et 19 000 litres d'eau pour produire 1kg de coton, selon la technique utilisée.

 

Pour ce premier projet, nous avons décidés de proposer aux artistes de travailler sur du jeans. Lui aussi grand consommateur d'eau pour être produit (il faut compter en moyenne 11 000 litres d'eau pour produire un jeans), chaque pièce produite est faite à partir de jeans de seconde main. 

 

Les toiles et sérigraphies sont ainsi réalisées sur des chutes qui ne trouvent pas de suite dans le circuit de seconde main. Nous les récupérons et les retravaillons dans nos ateliers afin d'en faire des toiles, exploitables par nos artistes.